Connexion

La vaccination du chien

  

QU'EST CE QUE LA VACCINATION ??

La vaccination consiste à mettre l'organisme en contact avec des agents infectieux modifiés ou fragmentés. Ils possèdent des antigènes en commun avec l'agent infectieux initial mais ils ne sont pas dangereux. Le vaccin provoque une réaction immunitaire primaire et la mise en mémoire des caractéristiques de cet agent infectieux. En cas de contact ultérieur avec cet agent, l'organisme vacciné va déployer d'emblée une réaction immunitaire secondaire. Cette réaction immédiate permet de neutraliser le virus ou la bactérie : il ne peut plus proliférer et l'organisme ne tombe pas malade. Autrement dit, un sujet vacciné est protégé contre la maladie pour laquelle il est vacciné.

 

 

INTERET DE LA VACCINATION

  • protéger l'animal contre les maladies graves ou mortelles

  • protéger l'homme contre certaines zoonoses

  • protéger l'animal de maladies auxquelles il est exposé du fait de son mode de vie

  • éviter l'euthanasie si le lieu de vie devient zone déclarée infectée de rage

  • voyager hors du territoire français, séjourner en camping

MALADIES CONTRE LESQUELLES IL EXISTE UN VACCIN

 

Il en existe 8 principales contre lesquels il est possible de faire vacciner votre compagnon

  • Maladie de Carré (C): Maladie virale très contagieuse de chien à chien, elle affecte principalement les chiots mais peut s'attraper à tout âge. Presque toujours mortelle elle ne se transmet ni à l'homme ni aux autres animaux domestiques (à l'exception des furets). Les premiers symptômes sont fièvre, baisse d'appétit, conjonctivite et écoulement nasal. Apparaissent ensuite difficultés respiratoires, diarrhées et tremblements généralement irréversibles. Elle se transmet principalement par l’intermédiaire d’aérosols, au moment d’un contact rapproché dit nez-à-nez,

  • L'hépatite Contagieuse canine ou hépatite de Rubarth (H) : Cette maladie s'apparente à l'hépatite virale de l'homme, mais s'accompagne en plus de problèmes oculaires irréversibles. L’hépatite de Rubarth est une maladie qui affecte le foie, les reins, les yeux et les poumons du chien. Devenue plus rare elle s'avère systématiquement mortelle. Cette maladie se transmet par contact direct avec de l’urine infectée, de la salive ou des matières fécales.

  • La Parvovirose (P) : Il s'agit d'une des maladies contagieuses les plus répandues, principalement dans les collectivités (élevages, chenils, pensions, refuges). C'est une diarrhée virale hémorragique entraînant un fort taux de mortalité principalement chez les chiots, même si des soins sont entrepris rapidement. Les principales sources d’infection sont les matières fécales des chiens infectés. Le parvovirus peut être transporté sur les vêtements, les semelles de chaussures ou le pelage des animaux avant d’être à l’origine de nouvelles contaminations.

  • La Leptospirose (L): La leptospirose est une maladie se traduisant par une violente hépatite associée à une grave insuffisance rénale. Elle entraîne le décès du chien dans 99% des cas. Elle est due à une bactérie contenue dans l'urine des rongeurs (lapins, rats). Votre chien peut donc la contracter facilement aussi bien à la campagne qu'en ville.

  • La Toux de chenil (Pi ; Bb) : Cette affection se traduit, comme son nom l'indique par une toux, qui peut s'avérer particulièrement rebelle, chez les chiots. On la rencontre principalement dans les collectivités (élevages, pensions, refuges). La vaccination contre la toux de chenil est maintenant obligatoire pour pouvoir faire garder son chien dans la plupart des chenils. Cette maladie se transmet par les aérosols expulsés lors de toux, par l’écoulement nasal ou par le contact rapproché dit « nez-à-nez ». La maladie se développe rapidement et peut durer jusqu’à six semaines.

  • La Rage (R): Il s'agit de la seule maladie infectieuse du chien pouvant être transmise à l'homme et faisant l'objet d'une législation particulière. Pour être vacciné contre la rage, il faut que l'animal soit identifié et possède le passeport. La rage est transmise la plupart du temps par la morsure d'un animal infecté contenant une grande quantité de virus dans sa salive. La contamination peut se faire également par griffure, ou léchage d'une peau altérée par un animal enragé.

  •  

Il est également possible de faire vacciner son chien contre la piroplasmose, la leishmaniose et la maladie de Lyme.

 

PROTOCOLE DE VACCINATION

 

Quel que soit le vaccin administré, nous distinguons la primo-vaccination et les rappels de vaccination.

Les injections de primo vaccination permettent à un animal non immunisé contre une maladie de le devenir. La protection n'est pas immédiate et nécessite plusieurs injections.

Les rappels de vaccination concernent les animaux déjà vaccinés. Ils entretiennent l'immunité.

 

Protocole 

1ère injection à l'âge de 2 mois : CHP

2ème injection à l'âge de 3 mois : CHPL

3ème injection à l'âge de 4 mois : PLR

rappel CHPLR tous les ans